INVENTAIRE – 24 mars

Une traversée de la vie de 2 danseurs : un garçon, une fille qui racontent avec humour leur parcours tout en revisitant les différentes énergies qui ont parcouru leur corps des années 80 à nos jours.

Avec le soutien de l’Onda. 

 

Chorégraphie : Josette Baïz avec Lola Cougard et Geoffrey Piberne
Interprètes : Lola Cougard, Geoffrey Piberne
Costumes originaux : Josette Baïz et les danseurs
Chorégraphies «Entity» – Wayne McGregor / «Uprising» Hofesh Shechter / «Les déclinaisons de la Navarre» Nicolas Chaigneau & Claire Laureau / «3 G» – JeanClaude Galotta / Monger – Barak Marshall / Get… done – Katharina Christl / «L’Evocation» Damien Jalet
Musiques originales : «Vessel» Jon Hopkins / «Uprising» Hofesh Shechter / Extrait du téléfilm Henry of Navarre de Jo Baier / «Lâ Mai» et « Final G1» Strigall / «Stardust» Tommy Dorsey, «Aidr Adirim» Balkan Beat Box, «Haleluya» Blaze Byron Feat. Hanna / «Time Dot» Alva Noto / «L’Evocation» Valdimar Johannsson / The Mad Stuntman / «Stand on the world» – The Joubert Singers
Montage vidéo :  Matthieu Maurice
Montage video danseurs : Compagnie Wrong Time Julie Yousef et Cyril Limousin
Régie générale : Erwann Collet
Régie son : Sylvain Lambert

 

A LA LUEUR DU DOUTE – 21 oct.

Dans une forêt profonde, trois sorcières dansent au rythme de musiques envoûtantes. Au sein de cet univers étrange et fascinant, elles rendent hommage à la nature. Espiègles et mystérieuses, elles nous invitent à suivre leurs rituels. Cette plongée dans un monde magique s’adresse à chacun d’entre nous, petits et grands sans distinction.

[Séances scolaires : Jeu 20 oct. à 14h30 et ven. 21 oct. à 10h30.] 

* Chasse aux bonbons dans L’intervalle mer. 19 oct à 10h30. Inscriptions : 02 99 04 07 09 / actions.intervalle@noyalsurvilaine.fr

* L’exposition « sorcières » est visible à la médiathèque du 2 sept. au 8 oct. En savoir plus

Sur une idée originale : Carole Bonneau
Création chorégraphique : Carole Bonneau, Hélène Maillou et Falila Taïrou.
Interprétation : Carole Bonneau, Hélène Maillou, Lucile Cartreau.